Virtualiser les applications et postes de travail

Evolution des technologies de virtualisation

Virtualiser les applications et postes de travail : évolution des technologies de virtualisation

Les technologies de virtualisation sont fondées sur le principe de la délocalisation des systèmes d’exploitation ou des applications sur un serveur distant. Virtualisés, les postes de travail et applications deviennent accessibles via Internet à partir de n’importe quelle machine. Les technologies de virtualisation actuelles permettent de migrer rapidement et en toute sécurité un environnement physique vers le monde virtuel notamment grâce aux services P2V -Physical to Virtual-, V2P -Virtual to Physical- et V2M -Virtual to Virtual- généralement fournis par les fournisseurs d’hyperviseurs.

Schématiquement, un hyperviseur est une technologie de virtualisation qui permet  d’installer plusieurs systèmes d’exploitation sur un même ordinateur. Un hyperviseur peut être matériel ou logiciel. Dans ce dernier cas, l’hyperviseur installe une couche logicielle soit au niveau du système d’exploitation hôte qu’il modifie et dont il utilise les pilotes, soit directement au niveau du matériel en remplacement du système d’exploitation habituel. Les systèmes d’exploitation invités seront ensuite installés au niveau immédiatement supérieur dans une machine virtuelle autonome. Dans le cas des technologies de virtualisation matérielle, c’est le processeur lui-même qui assure la fonction d’hyperviseur à l’aide d’instructions spécifiques intégrées.

Le logiciel de gestion des environnements virtualisés AppliDis Fusion édité par Systancia est compatible avec tous les types d’hyperviseurs du marché. Il vous permet de gérer à l’aide d’une seule et unique interface web l’ensemble des postes et applications virtualisés.

Envie d'en savoir plus sur les technologies de virtualisation?