Retour

Systancia classée au Deloitte Technology Fast 500

Systancia accède ainsi à la 268ème place du palmarès 2010 du « Deloitte Technology Fast 500 » pour les régions Europe, Moyen-Orient et Afrique

 

Grâce à une croissance de 658% ces 5 dernières années, Systancia, premier acteur français du cloud computing et de la virtualisation, se positionne dans le top 500 des entreprises technologiques les plus prometteuses et accède ainsi à la 268ème place du palmarès 2010 du Deloitte Technology Fast 500 pour les régions Europe, Moyen-Orient et Afrique.

Systancia se place également en 2ème position du classement Fast 50 Alsace, et en 4ème position du classement Fast 50 région Est.

Editeur de logiciels de virtualisation, Systancia développe depuis plus de 10 ans des solutions innovantes de virtualisation de postes de travail et d’applications et bénéficie depuis 3 ans de références clients de plus en plus nombreuses.

En alliant simplicité, robustesse et adaptabilité, les logiciels de virtualisation de Systancia se sont imposés parmi les offres leader sur le marché de la virtualisation de postes de travail et d’applications et permettent aujourd’hui d’adresser le marché du Cloud Computing.

Ce classement représente, selon Christophe Corne, président du Directoire et fondateur de Systancia, « un formidable encouragement et démontre notre investissement total à chaque étape pour la plus grande satisfaction de nos clients. ». « A l’heure où nous rencontrons nos premiers succès majeurs au Royaume-Uni », ce résultat renforce également, selon Christophe Maranzana, directeur général de Systancia, « notre approche et notre volonté de poursuivre notre croissance à l’international ».

Le palmarès « Deloitte Technology Fast 500 » établit un classement des 500 entreprises technologiques ayant la croissance de chiffre d’affaires la plus forte, en se basant sur cinq exercices consécutifs. Ce classement récompense donc des sociétés, telles que Systancia, qui ont déjà démontré leur capacité à créer de la valeur et qui disposent d’atouts significatifs pour poursuivre leur développement. Avec 20% des sociétés présentes au palmarès Fast 500, la France est la première nation au classement Deloitte 2010.